Eviter le refus de la banque lors d’une demande d’un crédit immobilier

Il n’est pas toujours facile de décrocher un prêt immobilier auprès d’un établissement bancaire. Ce dernier exige souvent le respect de certains nombres de conditions. Mais comment éviter le refus de la banque lors d’une demande d’un prêt immobilier ?

Avoir un emploi stable et un apport personnel conséquent

Avoir un emploi stable est un facteur déterminant pour éviter le refus de la banque et pour obtenir un prêt immobilier. Le fait de justifier les revenus mensuels réguliers permet de convaincre l’organisme financier sur la capacité de remboursement. Pour les jeunes actifs qui débutent leur carrière, il est nécessaire d’insister sur les occasions professionnelles et les évolutions futures impliquant des augmentations de salaire. Il est également judicieux d’avoir un bon apport personnel pour esquiver le refus de l’établissement bancaire lors d’une demande de crédit immobilier. Pour cela, il vaut mieux avoir un apport équivalent à 10 % de la somme empruntée. Cet apport permet de régler les frais de notaire, les frais de garantie et les frais de dossier. En effet, disposer d’un apport personnel simplifie considérablement la requête de prêt. Par ailleurs, il est possible de contracter un prêt à 110 %.

Surveiller le niveau d’endettement et éviter le découvert bancaire

Pour éviter le refus de la banque lors d’une demande de crédit immobilier, il faut surveiller son taux d’endettement. Celui-ci ne doit pas être supérieur à 33 %. À noter que cette règle varie d’un établissement bancaire à un autre. En général, il ne faut pas dépasser un tiers des revenus nets une fois les mensualités remboursées. Si l’emprunteur a des prêts en cours lors d’une souscription de crédit immobilier, le prêteur sera susceptible de rejeter sa requête. Si l’emprunteur est en mesure de les rembourser en amont, cela est un bon signe. Pour sécuriser un achat immobilier, il est indispensable de faire estimer sa capacité d’emprunt auprès d’un organisme financier ou d’un courtier avant la signature d’un compromis de vente. Pour obtenir son crédit immobilier, il faut également proscrire le découvert bancaire. Il est donc primordial de bien gérer le budget en optant pour le débit différé.

Faire appel à un courtier en crédit et effectuer une simulation

Recourir à un courtier en crédit immobilier simplifie grandement l’obtention d’un prêt auprès d’une banque. Ce professionnel a pour mission de guider l’emprunteur dans sa recherche. De plus, il l’assiste dans le montage d’un dossier impeccable et le recommande sur l’amélioration de son plan de financement. Le courtier assure également pour que l’emprunteur bénéficie de meilleures conditions de financement. Aussi, le courtier pourra négocier l’assurance emprunteur. Il s’agit d’un élément incontournable dans le cadre de la demande de financement immobilier. En effet, la banque ne peut pas réclamer la souscription à son contrat groupe. L’intervention du courtier s’avère essentielle pour dénicher l’assurance de crédit pouvant concurrencer le contrat bancaire. Par ailleurs, il est important de comparer les différentes offres bancaires pour trouver les meilleures conditions. De plus, il vaut mieux effectuer une simulation pour calculer le montant d’emprunt et déterminer la capacité de remboursement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *